identification-qualite-huile-essentielle
Comment identifie-t-on une Huile Essentielle et contrôle-t-on sa qualité ?

De ce qui va suivre dépend la bonne utilisation des Huiles Essentielles et des remèdes aromathérapeutiques.

Les Huiles Essentielles de qualité sont encore rares. Il en existe mais elles ne représentent pas la majorité du genre (un peu comme les poissons volants). Trop d’essences proposées sur le marché sont d’origine incertaine, d’odeur grossière et, surtout, de composition biochimique aléatoire. Employer ces produits pour traiter le rhume d’un enfant relève de la loterie ; la probabilité de tomber juste est mince et leur usage peut s’avérer néfaste.

Sur le marché de l’Aromathérapie, des efforts de traçabilité demeurent nécessaires en ce qui concerne les précisions sur l’origine de l’essence, les appellations botaniques et variétés de la plante ainsi que sur la constance de leur Spécificité Biochimique (explication plus bas), caractéristiques dont dépendent en partie les propriétés du produit.

Depuis le début des années 80, période à laquelle j’ai établi les premiers critères HEBBD (Huile Essentielle Botaniquement et Biochimiquement Définie), il y a eu une nette évolution dans la définition des essences. Aujourd’hui, les critères EOBBD sont les seuls à garantir la qualité des HE auprès des prescripteurs et des consommateurs.

Mon conseil :

tout ce qui relève du domaine de la santé doit exclure l’approximatif et le médiocre. Vous n’achetez pas des « champignons » sans autre précision, alors n’utilisez pas non plus de l’essence de Thym, d’Eucalyptus, Lavande, Citronnelle, etc., il en existe des dizaines d’espèces, de variétés et de spécificités biochimiques.

  • Il y a sur le marché des produits avec pour mention « huile essentielle 100 % pure et naturelle ». L’information n’est pas suffisante.
  • Se trouvent également des Huiles Essentielles avec mention HEBBD ou HECT*. Il devrait s’agir de produits de qualité mais ce n’est pas garanti. C’est au début des années quatre-vingt que j’ai créé le label HEBBD (Huile Essentielle Botaniquement et Biochimiquement Définie) qui représentait une avancée scientifique importante face aux données aléatoires qui sévissaient alors. Certains laboratoires utilisent ces références mais des Cies commerciales bien implantées apposent la mention HEBBD sans préciser les spécificités auxquelles ces abréviations se réfèrent. Cette façon de faire est à la limite de la tricherie, d’autant que c’est une utilisation de mes normes et critères de qualité sans respect de ce que cela exige ni de la propriété intellectuelle.* (norme issue d’une démarche qualitative similaire et proposée par des confrères)

    Toutefois, il manque aujourd’hui aux labels HEBBD et HECT certaines précisions, notamment sur les spécificités biochimiques ainsi que sur l’éventuelle mention de l’absence de pesticides.

  • En 2000, j’ai fait évoluer la référence HEBBD en la dotant de nouvelles exigences et en la nommant désormais E.O.B.B.D. « Essential Oils Botanically and Biochemically Defined ».
    Cette même année, j’ai mis en place des procédures pour une méthode d’analyse et de contrôle qualité qui obtint la certification ISO 9002.La garantie EOBBD Quality-Assurance est la plus pointue du marché, assurant la traçabilité, la nature et la composition des essences. En voici le logo représentatif, déposé internationalement.