huiles-essentielles-bienfaisantes

Les Huiles Essentielles, des alliées bienfaisantes mais exigeantes

Chère lectrice, cher lecteur,

Dans ce blog, vous allez aborder de manière pragmatique l’univers de l’Aromathérapie. Ce passage est nécessaire car l’utilisation des Huiles Essentielles réclame du discernement, une connaissance de la raison de leurs propriétés ainsi que les précautions d’emploi. Les essences, tout aussi naturelles qu’elles soient, doivent leur efficacité à des molécules chimiques dont certaines peuvent s’avérer toxiques si elles sont mal employées ou mal associées.

Les informations contenues dans ce blog sont fiables, vérifiées, et je vous invite à y porter l’attention nécessaire.

Pour ne pas faire de mauvaises expériences, risquer des allergies ou des effets secondaires parfois conséquents, vous devez, avant l’achat d’Huiles Essentielles, avoir en tête leur mode d’identification ainsi que les critères de qualité.

Avant leur utilisation, vous devez savoir quelle est la meilleure voie d’absorption, quels sont les contre-indications et les risques d’un emploi inadéquat.

Ne vous inquiétez pas si, au début, certaines données vous semblent ardues ; les éléments de chimie et de botanique incontournables sont comme des termes de cuisine que vous devez retenir avant de vous lancez dans des recettes élaborées. Ne vous braquez pas face à une terminologie apparemment barbare et n’éternuez pas en lisant des noms de molécules à priori imprononçables ; souvenez-vous que vous avez appris au moins une langue et que votre cerveau est avide de nouveaux apprentissages.

Il est possible que, par moment, vous ne saisissiez pas tout ; lisez l’ensemble et, en fin de chapitre, l’essentiel vous apparaîtra avec clarté. Il n’est pas nécessaire de tout retenir si vous n’êtes pas médecin ou pharmacien, notamment toutes les molécules citées, mais vous devez assimiler le principe pour respecter la ligne directrice du bon usage des Huiles Essentielles.

Vous verrez qu’au fil de votre intérêt pour l’Aromathérapie, vous retiendrez aisément les termes chimiques et noms botaniques des HE (en réalité, celui des plantes aromatiques) car vous les aurez lus et relus, et peu à peu retenus.

Afin de vous faciliter la lecture, je mets certains passages techniques ou scientifiques dans des liens qu’il vous suffit d’ouvrir pour y avoir accès. Ces informations sont utiles mais pas indispensables si vous n’êtes pas un professionnel de la Santé.

Aromatiquement vôtre,
Ph.M.