Peut-on utiliser une Huile Essentielle qui sent bon et que l’on ne connaît pas ?

Philippe MailhebiauQuestions pratiques0 Comments

huile-essentielle-inconnue
Peut-on utiliser une Huile Essentielle qui sent bon et que l’on ne connaît pas ?

Non. Pas avant d’avoir lu dans les monographies quelles sont les propriétés, indications et précautions d’emploi correspondant à son nom botanique et sa spécificité biochimique qui doivent être inscrites sur l’étiquette. S’il n’y a plus d’étiquette ou si les mentions sont vagues (eucalyptus, lavande, thym, sauge…), elle doit être employée comme parfum d’ambiance ; quelques gouttes sur un mouchoir dans un coin d’une pièce ou dans une armoire, mais toujours hors de portée des enfants évidemment. Une essence inconnue peut être une de celles qui sont possiblement toxiques, ne l’utilisez sous aucun prétexte, quelle que soit la forme d’absorption (orale, cutanée ou en diffusion atmosphérique).

Mon conseil :

ne conservez pas de flacon sans étiquette ou sur laquelle le nom est illisible. Si l’essence sent bon, répandez-la dans le coffre de la voiture, dans le garage ou en haut du placard des toilettes mais ne prenez pas le risque que quelqu’un s’en serve à usage thérapeutique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *